L’ostéopathie est basée sur une philosophie qui considère le corps comme une unité physiologique. Cette médecine de première intention respecte la relation entre le corps, le mental (fonctions cognitives) et l’esprit dans la maladie et la santé.
Elle met l’accent sur l’intégrité de la structure et de la fonction du corps et sur la tendance naturelle à l’auto-guérison.

Au sein d’une consultation d’ostéopathie, nous retrouverons trois phases :

1) une phase d’interrogatoire
Il s’agit d’un moment d’échange à propos de votre douleur et le lien potentiel qui existe avec votre environnement (ergonomie au travail, alimentation…). Il vous sera délivré des informations claires et fiables répondant à vos attentes.

2) une phase de test
Lors de cette phase, il est question d’observation, de tests articulaires, fasciaux,
crâniens et viscéraux. Ces actes permettent la recherche de dysfonctions et d’établir un lien (ou non) entre elles afin de vous offrir le meilleur traitement possible.

3) une phase de traitement
Un traitement manipulatif ostéopathique sera mis en place pour normaliser les différentes dysfonctions suivant un plan de traitement défini d’après les tests. Il pourra s’agir de techniques structurelles (« craquement »), fonctionnelles (« techniques douces »), crâniennes ou encore viscérales en fonction de vos besoins et de vos antécédents.